title

Ambassadeurs et bénévoles : les collaborateurs Thales s’engagent pour la Fondation et en sont ravis !

Depuis son lancement il y a plus d’un an, la fondation Thales a lancé des appels à candidatures pour constituer son réseau international d’ambassadeurs et recruter des bénévoles pour les programmes pilotes qu’elle soutient. Deux des premiers collaborateurs engagés témoignent pour la Fondation : Amine Hjiej (Gennevilliers) et Anthony Sharpe (Vélizy).

Le bénévolat : un engagement social et humain qui fait du bien

news-ambassadeur-benevole-1
Amine Hjiej, ingénieur sur le site de Gennevilliers, est ambassadeur de la Fondation mais également bénévole pour le programme Les Savanturiers.
Pour Amine, être ambassadeur c’est « faire quelque chose qui change du quotidien, c’est apporter sa pierre à l’édifice en soutenant socialement et humainement les projets de Fondation ». En effet, son rôle est de sensibiliser ses collègues et répondre à leurs questions relatives aux actions de la Fondation. Amine est également bénévole pour le programme pilote Les Savanturiers : il souhaite aider les enseignants à l’école, autrement. Par ailleurs, il s’est aussi engagé auprès de Proxité, une association active à Asnières, pour apporter un soutien scolaire hebdomadaire à un jeune élève en difficulté.
« Il n’y a pas de plus belle récompense que de savoir qu’un de ses étudiants a repris goût à l’école, que ses notes ont remonté mais surtout qu’il finit par aimer une matière qu’il détestait à la base. »
Anthony Sharpe, développeur sur le site de Vélizy, est bénévole pour le programme Voyageurs du Code.
Ce projet pilote a pour vocation d’initier plus jeunes au codage et langage informatique. Très attaché à l’idée de transmettre sa passion et faire découvrir son métier de développeur, Anthony a suivi la formation préalable et attend de trouver un atelier à proximité de son domicile pour commencer l’animation.
« Nous avons été formés pour animer des ateliers, et avons échangé autour des différents outils à mettre en place pour initier les jeunes dans une atmosphère très ludique »

Pour Anthony, l’engagement associatif est une expérience enrichissante tant professionnellement que personnellement. Etre bénévole est un acte simple qui offre de grands résultats et surtout de belles rencontres.
news-ambassadeur-benevole-2

S’engager oui, mais combien de temps cela prend-il chaque semaine ?

Amine nous affirme qu’il n’y a pas de réticences à avoir lorsqu’on s’engage. Plus une personne est motivée, plus elle réussira à trouver le temps nécessaire pour s’impliquer. L’engagement associatif s’effectue en fonction des disponibilités du bénévole, cela peut aller de quelques heures par mois à quelque heures par semaines.
« Effectivement c’est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie personnelle mais c’est tellement enrichissant à titre personnel que je réussis toujours à m’organiser. Avec Proxité, je donne 1h30 de mon temps chaque semaine, et c’est tout près du boulot. Avec Les Savanturiers, c’est beaucoup moins, autour de quelques heures par mois de janvier à juin, soit une dizaine d’heure au total. »
Le bénévolat n’est pas une contrainte mais une opportunité d’échanger, de partager des connaissances et d’élargir son réseau.
Si vous souhaitez participer au développement de la fondation Thales, n’hésitez pas à nous contacter.
Contact : foundation@thalesgroup.com
Site internet : foundation.thalesgroup.com