title

Fondation Thales : deux nouveaux projets pilotes adoptés dans l’éducation

Quentin Reytinas, Photographe, +33 6 72 47 79 16, quentin@reytinas.com
Le Conseil rencontre les salariés français lauréats du premier appel à projet
Le deuxième conseil d’administration de la fondation Thales s’est tenu le 3 avril. Il a notamment permis de sélectionner deux nouveaux programmes pilotes dans le domaine de l’éducation.
Le conseil d’administration de la Fondation se réunit deux fois par an pour valider les choix budgétaires, approuver les comptes et également pour sélectionner des programmes pilotes, particulièrement innovants et co-construits avec des partenaires du monde de l’éducation ou de l’humanitaire.

Présidé par Patrice Caine, ce deuxième conseil d’administration a passé en revue cinq programmes candidats portant sur l’éducation et trois portant sur l’urgence humanitaire, afin d’en estimer la pertinence. Les membres du conseil ont accordé une attention toute particulière au caractère impactant et au rôle clef que pourrait jouer la Fondation dans la concrétisation des différents projets.
Deux nouveaux programmes pilotes en faveur de l’apprentissage par la recherche et de la « digital literacy » ont été sélectionnés (voir encadré). Ces projets, initialement mis en œuvre en France, seront progressivement déclinés dans d’autres pays grâce, notamment, aux partenaires des organisations porteuses et à leur expérience internationale.
La matinée s’est terminée en présence des salariés français lauréats du 1er appel à projet de la Fondation dans une ambiance très conviviale. Les commentaires sont très enthousiastes et mentionnent souvent que la création de la Fondation est une belle initiative sociétale qui donne du sens au travail et humanise le Groupe. Pour plusieurs lauréats, c’est aussi l’occasion de se re-croiser plusieurs années après dans un cadre complètement différent !
Programme « Un scientifique dans ma classe »
Le projet s’inscrit dans le programme Les Savanturiers, de l’association SCIRE. Ce dispositif pédagogique d’apprentissage par la recherche est destiné aux classes de la maternelle au lycée. Il met en relation les écoles et les chercheurs, afin de permettre aux élèves de réaliser leur propre projet de recherche. Ces derniers endossent la posture du chercheur, posent des questions, définissent une problématique, formulent des hypothèses, créent leurs protocoles expérimentaux et les exécutent avant de conclure et de communiquer leurs résultats. Ce projet, co-construit avec Thales, ambitionne de mobiliser des parrains ingénieurs et chercheurs autour de projets scientifiques mis en œuvre en classes primaires et secondaires.
Les Voyageurs du code
Le projet de formation au code informatique, porté par l’association Bibliothèque sans frontière (BSF), a pour but de fédérer un réseau de médiateurs bénévoles pour enseigner le code informatique à des enfants issus de zones d’éducation prioritaires. Le programme se fonde sur une double méthode de sensibilisation et de formation alliant la logique d’alphabétisation au numérique à des besoins plus structurels de formation professionnelle.
S’appuyant sur un réseau de bibliothèques et de mairies prenant le virage du numérique, BSF fait le pari de l’enseignement du code pour offrir à ces jeunes un avenir connecté.