Imprimante 3D à l’école – Pays-Bas

Soutenu par Marcel Kuipers, responsable QHSE (Huizen, Pays-bas)

Thématique : Education aux sciences

Lieu de mise en oeuvre : Huizen, Pays-bas

Organisation : Stitching Science4Kids

 

Le projet « Une imprimante 3D dans chaque école » a pour objet d’initier des groupes d’enfants de 7 à 14 ans aux techniques du XXIe siècle pour les aider à comprendre les outils de conception et de visualisation en 3D afin de les inciter à s’orienter vers une formation et une carrière dans le secteur des technologies. L’initiative pilote sera mise en œuvre dans les écoles primaires de Huizen.

Le financement couvrira l’achat de 4 imprimantes 3D Velleman Vertex ainsi que les coûts opérationnels associés (consommables et maintenance). L’association Science4kids joue un rôle actif dans le lancement du programme.

Son équipe et des bénévoles donneront des cours de conception avec des outils basés sur des logiciels libres, tels que TinkerCad, SketchUp et Inventor. L’enseignement couvrira l’utilisation des outils, l’impression 3D mais aussi la maintenance, avec l’objectif de résoudre des problèmes techniques.

Les bénéficiaires

180 enfants de 12 écoles primaires d’Huizen bénéficieront de ce programme innovant.

Organisation
Témoignages

Stitching Science4Kids est une petite association à but non lucratif qui a pour vocation de maximiser l’impact de l’éducation sur la société. Elle élabore des programmes éducatifs dans le domaine de la science et de la technologie avec les conseils de professionnels et l’aide de bénévoles ayant une formation technique et le gout pour transmettre leur savoir de façon authentique et captivante. Grâce au succès de ces programmes que les enfants comme les enseignants trouvent extrêmement enrichissants, l’initiative ne cesse de prendre de l’ampleur. La vision de Science4Kids est de faire découvrir aux enfants de 7 à 14 ans les technologies de « demain » et de leur montrer les opportunités offertes par les technologies de nouvelle génération et de les aider à faire les meilleurs choix de carrière.

Site web

« Thales n’est pas une entreprise isolée : elle fait partie intégrante de la société. C’est pourquoi elle doit assumer sa responsabilité sociale vis-à-vis de toutes les parties prenantes du Groupe, y compris ses futurs collaborateurs qui font actuellement leurs études. J’aimerais apporter ma contribution à la fondation Thales, afin de contribuer au succès de cette initiative. Je suis déjà bénévole dans un conseil d’école en tant que représentant des parents d’élèves. Mais je voudrais également contribuer à un projet innovant dans le domaine de l’éducation. »

Marcel Kuipers, responsable QHSE (Huizen, Pays-bas)