Blog

Avec l’arrondi sur salaire, la fondation Thales propose de soutenir une 6e association en faveur de l’éducation des enfants dyspraxiques avec le Cartable Fantastique !

En mars dernier, la fondation Thales proposait aux collaborateurs du Groupe en France de voter pour une nouvelle association à intégrer dans le dispositif de l’arrondi sur salaire. C’est choses faite : Le Cartable Fantastique avec 35,4% des voix, a été sélectionnée pour bénéficier des microdons à partir de mi-mai.

 

 

La dyspraxie perturbe la coordination des gestes et leur automatisation ainsi que l’organisation du regard. À l’école, les élèves dyspraxiques ont des difficultés à écrire, à manier les outils, à déchiffrer des contenus. Si elles ne sont pas prises en compte, ces difficultés sont source d’échec scolaire

 

Depuis sa création en octobre 2010, le Cartable Fantastique lutte pour l’égalité des chances et l’inclusion scolaire d’enfants en situation de handicap, et en particulier dyspraxiques, ceci via la création d’outils et ressources numériques.

 

Les outils développés par l’association permettent à l’élève de développer toutes ses capacités sans être gêné par son handicap et à son enseignant d’adapter rapidement ses supports et contenus scolaires (plateforme de création d’exercices numériques adaptés, logiciels facilitant le traitement de texte…).

 

Conçus pour les élèves dyspraxiques, qui représentent environ 5% de la population, ces outils et ressources répondent aussi aux besoins d’autres élèves porteurs de handicap : enfants autistes, enfants présentant un autre trouble des apprentissages (dyslexiques, dysphasiques, etc.), enfants avec un handicap moteur, enfants présentant des troubles cognitifs…

 

Ainsi, plus de 150 000 enfants en situation de handicap pourraient être aidés, ils sont souvent en situation d’échec scolaire alors qu’il suffirait de leur proposer les bons outils pour réussir.

 

 
Le micro-don sur salaire permet à tous les salariés de Thales en France de soutenir un projet solidaire, en donnant chaque mois les centimes de son salaire et, s’il le souhaite, un don complémentaire jusqu’à 10 euros. 100% des dons sont reversés à l’association et le Groupe s’engage à abonder les dons à la hauteur du don des salariés. L’opération micro-don est sans engagement ; chaque micro-donateur peut à tout moment modifier ou résilier son abonnement ou le choix du projet.
Vous voulez devenir micro-donateur, modifier votre projet ou votre don ? Cliquez ici
 

Pour plus d’informations contactez la Fondation : foundation@thalesgroup.com