Blog

Les projets des collaborateurs en 2018 : quel a été leur impact ?

 

Chaque année, la fondation Thales lance un appel à projets auprès des collaborateurs impliqués dans une association pour les aider à financer un projet de leur choix. En 2018, sept projets porteurs ont été retenus sur la base d’une série de critères spécifiques, veillant notamment à ce que ces projets soient innovants, reproductibles et s’inscrivent dans les domaines d’intervention spécifiques de la Fondation, à savoir l’éducation (innovation pédagogique et enseignement des sciences) et l’urgence humanitaire (préparation aux catastrophes naturelles et prévention). Voici un rapide tour d’horizon des projets 2018 et de leurs résultats.

 

Bayon Digital Class Project

 

 

65 jeunes élèves de Siem Reap (Cambodge) et de villages voisins ont pu bénéficier de cours d’informatique durant leur journée scolaire. Grâce à l’installation d’une salle informatique, au recrutement d’un professeur, à l’alimentation des ordinateurs au moyen de panneaux solaires et à l’élaboration de cours spécifiques, l’école a pu intégrer l’enseignement des bases de l’informatique à son cursus scolaire élémentaire.

 

Lab’Hôpital

 

 

150 enfants hospitalisés dans la région parisienne ont bénéficié de cours appliqués en physique, chimie et autres matières scientifiques durant leur séjour à l’hôpital. Une salle de classe « laboratoire » a été tout spécialement installée à l’Hôpital de Pédiatrie et de Rééducation de Bullion pour permettre aux enfants de mener des expériences pratiques, tandis que des « valises » d’expérimentation en sciences ont été créées pour six hôpitaux de la région. 190 cours ont été dispensés en 2018, à titre particulier ou en groupes, pour permettre à ces enfants d’avancer dans leur scolarité et faciliter leur retour à une scolarisation normale à leur sortie de l’hôpital.

 

Somos Cientificos, ¡sácanos de aquí!

 

 

A Madrid, 431 élèves ont participé au défi “Zone Future” où ils ont pu, par le biais de chats, dialoguer en direct avec sept ingénieurs Thales dans le but de découvrir le monde des STEM*. Cet espace de dialogue s’inscrit dans le cadre d’un site web dont l’objectif est d’éveiller un intérêt pour les sciences et les technologies chez les 2 400 étudiants qui, dans le monde entier, ont eu l’occasion de le visiter. A l’issue du programme, 75 % des étudiants ayant participé au défi se sont dits intéressés par une carrière dans le domaine des STEM.

 

Défi robotique en classe de primaire

 

 

50 élèves de deux classes de CM2, dans des écoles en REP de Châtenay-Malabry, ont participé à un défi robotique. Au terme de ce défi, ces élèves ont eu l’occasion de présenter leurs réalisations lors d’un Forum des Sciences, aux côtés d’autres participants. Le but de ce défi unique et ludique était de les sensibiliser à l’innovation, à la programmation et, plus largement, aux métiers de l’ingénierie.

 

Boîte à métiers du numérique

 

 

En Occitanie, 250 collégiens ont pris part à un jeu de rôle, dans une approche culturelle des métiers scientifiques et techniques visant à leur faire découvrir une filière en replaçant chaque métier dans son domaine d’application. Dans le cadre de ce programme d’orientation, qui se présentait sous la forme d’une « boîte à métiers du numérique », chaque élève a pu incarner une profession et contribuer à reconstituer de manière collaborative l’ensemble de la chaîne des métiers du domaine concerné, de la conception à la réalisation d’un produit ou objet donné.

 

Formation Recherche et sauvetage en zone urbaine au Népal

 

 

406 enfants et scouts de Katmandou, au Népal, ont participé à une formation visant à leur inculquer les bons réflexes à avoir face aux risques de catastrophes naturelles. Le programme, qui s’est déroulé sur plusieurs jours, a consisté en 10 formations dispensées dans 6 villages différents des districts de Katmandou, Bhaktapur et Lalitpur. La formation visait à leur enseigner les premiers gestes de secours, les techniques de recherche et de sauvetage, les procédures d’évacuation et les signes précurseurs de maladies, comme par exemple le mal aigu des montagnes.

 

Beautiful Earth, Care it, Share it

 

 

Dans le district de Chamarajanagar (Etat de Karnataka, Inde), 1 000 élèves et 200 adultes ont participé à un programme visant à les sensibiliser et à leur apprendre comment construire un environnement durable. Les élèves ont ainsi bénéficié de cours sur les Objectifs de développement durable** et de formations scientifiques sur les techniques de conservation de la forêt et des ressources en eau. Ce programme a été lancé dans 10 écoles du village d’Amachavadi où plus de 25 000 arbres ont été plantés.

 

*STEM = sciences, technologies, ingénierie et mathématiques

**Objectifs de développement durable = initiative lancée par les Nations Unies pour créer un monde meilleur pour tous d’ici 2030. Pour en savoir davantage.

 

Pour en savoir davantage sur l’ensemble des projets 2018, rendez-vous sur le site de la fondation.

Le prochain appel à projets sera lancé dans le courant du second semestre 2019.