Méthode accélérée de rattrapage scolaire – Cambodge

Soutenu par Gaelle Kerguelen, Responsable Communication (Toulouse, France)

Thématique : Innovation pédagogique

Lieu de mise en oeuvre : 5 provinces, Cambodge

Organisation : Pour un Sourire d’Enfant

Lauréat 2016

 

Le projet, déjà soutenu par la fondation Thales en 2015, poursuit le même objectif d’accès à l’éducation pour des enfants défavorisés et non scolarisés, grâce à la méthode de rattrapage scolaire de PSE, dans les écoles primaires publiques de 5 provinces du Cambodge. Le projet vise également à transférer les compétences de PSE, en matière de rattrapage scolaire, au sein du Ministère Cambodgien de l’Education. Ce dernier est partenaire du projet et souhaite introduire cette méthode dans l’ensemble des écoles publiques du pays.

Le succès rencontré par cette méthode s’explique par sa pédagogie vivante et participative et son enseignement de qualité. Elle permet d’étudier à un rythme accéléré et de suivre le cursus de 2 années en une. En 3 ans, les enfants atteignent un niveau de fin d’études primaires.

Depuis 2015, le soutien de la Fondation permet de financer l’équipe pédagogique qui assure le déploiement de la méthode auprès des enseignants de l’Education Nationale cambodgienne.

Les bénéficiaires

Près de 6 000 enfants défavorisés, entre 10 et 14 ans avec au moins 4 ans de retard, sont ciblées dans les provinces de Phnom Penh, Preah Sihanouk, Siam Reap, Prey Veng and Kampong Speu. La priorité est donnée aux filles. Le projet bénéficie également à leur famille et aux professeurs et formateurs de l’Education Nationale au Cambodge.

 
Organisation
Témoignages

Créée en mars 1996, l’association Pour un Sourire d’Enfant (PSE) a pour objectif d’aider les enfants défavorisés et déscolarisés au Cambodge et s’occupe particulièrement des enfants chiffonniers de la décharge municipale de Phnom Penh. A partir de 2000, PSE a créé, en plus des écoles, des cursus de formation professionnelle pour retirer définitivement les enfants de la misère, et leur donner accès à un métier. Ainsi, PSE permet à de jeunes adultes d’avoir un travail pérenne, avec une rémunération supérieure à la moyenne du secteur. Ils participent maintenant au développement de leur pays et sont conscients de l’importance de l’éducation pour leurs propres enfants.
L’association a reçu le Prix des Droits de l’Homme en 2000, et le 1er Prix « Humanitarian Hero of the Year » à Bruxelles en 2014. Au Cambodge, PSE est un partenaire reconnu par le Gouvernement.

Site web

« La Fondation Thales permet de soutenir des projets ambitieux mais aussi de rallier de nouvelles personnes motivées pour encore accroître l’aide apportée à ce pays en pleine reconstruction. A l’origine, j’ai aidé Eric Parelon à suivre le projet en 2015 avec la fondation Thales. Maintenant, je gère également un groupe de 10 Thalésiens bénévoles (France, UK, Australie et Thaïlande) qui développent des contenus pédagogiques ludiques (quiz, vrai/faux, petits films web…) sur la thématique des sciences pour enrichir les 3 années du programme. »

Gaelle Kerguelen, Responsable Communication (Toulouse, France)