Blog

Récit d’une aventure : les Kits d’Emile alimentent les classes de Wawrenou et de Dahioké en Côte d’Ivoire!

Les fameux kits d’Emile sont enfin arrivés en Côte d’Ivoire ! Nelly Téchiné, marraine de ce projet lauréat 2017 de la Fondation, a réalisé une mission de 15 jours sur place afin d’aider les habitants à installer les kits et de les former à la gestion de ce système électrique.

 

 

Nelly et Jacques, un autre bénévole d’Electriciens Sans Frontières (ESF), sont arrivés le 14 janvier au village de Wawrenou pour installer un kit avec l’aide de Konan, correspondant d’ESF sur place. Leur expertise et la répartition des tâches leur a permis d’avancer très vite : Jacques a supervisé les installateurs pour poser les panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école et réaliser tous les câblages tandis que Nelly a pris en charge le futur technicien de maintenance pour lui expliquer le fonctionnement de cette armoire. Les villageois se sont montrés particulièrement impliqués dans le projet. Le soir même le premier kit fonctionnait.

 

Le lendemain, Nelly et Jacques ont fourni des jeux et des outils aux instituteurs pour expliquer le fonctionnement de l’électricité aux enfants. Ils ont ensuite réuni tous les adultes pour leur expliquer le principe et les spécificités du photovoltaïque afin qu’ils puissent assurer eux-mêmes une bonne gestion du kit et en particulier de sa batterie. Cette journée pédagogique était essentielle : les villageois étaient très enthousiastes et avaient beaucoup d’attentes concernant les possibilités d’utilisation du kit. Le jour d’après, les enfants assistèrent à leur première séance vidéo avec des dessins animés sur l’électricité (évidemment !) et sur sa production.

 

 

Avant le départ de Nelly et Jacques, la réussite du projet a été célébrée par les villageois en présence du président du Conseil Général et du correspondant d’ESF, qui ont manifesté leur souhait de mettre en place des kits d’Emile dans d’autres villages du département. Nelly et Jacques ont ensuite repris la route pour aller installer un nouveau kit au village de Dahioké. Avec la même efficacité, ils ont installé l’armoire électrique qui a pu entrer en fonctionnement le soir même !

 

 

Après la formation des installeurs et les premières actions en faveur des enfants, les porteurs du projet ont regagné Abidjan. Dans la capitale, ils ont rencontré d’autres acteurs et partenaires potentiels pour répliquer les kits d’Emile dans d’autres départements de Côte d’Ivoire.

 

Après ces discussions très enrichissantes et prometteuses, Nelly et Jacques décollent vers la France, des idées plein la tête. Ils reviendront dans 10 mois pour s’assurer du bon fonctionnement du dispositif et se rendre compte des points positifs et négatifs des kits pour améliorer leur développement.

 

Pour plus d’informations contactez la Fondation : foundation@thalesgroup.com