Blog

Un team-building solidaire encouragé par la Fondation: 20 managers à l’exercice de la diversité et l’inclusion

Dans le cadre de la formation au Senior Leadership Program, une équipe de 20 managers de Thales ont participé au premier team-building solidaire de Thales Learning Hub, une initiative encouragée par la Fondation Thales.
Le dimanche 8 octobre, ils ont passé une journée au CPCV Ile-de-France pour cuisiner et aller à la rencontre de migrants hébergés dans ce centre pédagogique et social, qui a pour mission d’être un lieu de rencontres et de construction de projets de vie dans le respect de l’individualité de chacun.
David Butler, directeur de la Practice Leadership et Diversité au sein de Thales Learning Hub, nous parle de cette initiative.

 

 

 

 

 

 

Pourquoi avoir choisi un team building solidaire ?

 

DB : « Dans ce programme de formation, le dimanche est en général consacré à une activité de team-building culturel ou à une introduction au pays visité. Cette fois, il s’agissait de la première « learning expedition » en France et nous souhaitions faire une activité en lien avec le sujet de la diversité. Nous souhaitions aussi donner à ces managers internationaux une nouvelle image de la France, disons moins « arrogante »…
La Fondation Thales nous a permis de mettre en forme le projet et nous a mis en contact avec l’équipe de Ça me regarde, spécialisée dans l’organisation de journées solidaires. Elles m’ont toutes les deux convaincu de tenter le pari et ont préparé une journée en réponse à nos besoins.»

 

Quel a été le challenge de la journée ?

 

DB : « Ce fut d’abord la surprise ! Les participants n’avaient pas été mis au courant et ont découvert l’activité une fois sur place : ils sont restés stupéfaits, assez émus d’être amenés à sortir de leurs habitudes et de leur zone de confort.
A la différence des précédents « team-cookings » où nous avions l’habitude de cuisiner pour l’équipe présente, le challenge ici était ambitieux : cuisiner pour 120 migrants des plats typiquement français dans un délai très court !

 

Mais un peu de pression ne fait pas de mal : nous avons réussi ce pari et nous avons pu nous attabler avec eux. Préparer un repas et le partager est un geste accueillant témoignant de l’hospitalité et de la bienveillance au cœur de toute culture.
Cependant, ce sont surtout les échanges à table qui nous ont frappés. En déjeunant avec eux, nous avons été témoins de leurs histoires souvent incroyables, pleines de force et de résilience. Les profils étaient variés et tous n’avaient pas la même maitrise de la langue. Mais ce jour-là, nous nous sommes enrichis de leur récit et de leur culture et nous avons été impressionnés par leur courage.»

 

 

 

Qu’est-ce que cette expérience peut apporter aux managers de Thales ?

 

DB : « Tout d’abord, cela permet de développer l’intelligence émotionnelle de chacun. Devant ces personnes si fortes face aux difficultés de la vie, on ne peut pas être dans le déni. On est face à face, d’humain à humain, et ces échanges font tomber nos préjugés et nos idées reçues. L’empathie, l’écoute et la compréhension sont des qualités indispensables au leader s’il veut convaincre, motiver ses équipes, être légitime et crédible.

 

Cette expérience donne aussi aux managers une illustration parfaite de ce que veut dire la diversité et l’inclusion, qu’elles soient de genre, d’origine culturelle, d’âge et de milieu social : nous avons rencontré des migrants, plus jeunes de 30 ans, d’origines afghanes, soudanaises, ….. Et ils nous ont impressionnés de bien des manières.

 

C’est aussi l’importance du collectif qui transparaît lors d’une telle journée. Nous n’aurons jamais pu atteindre un tel objectif sans l’esprit d’équipe et une certaine coordination !
Enfin, les personnes qui nous ont accompagnés ce jour-là, notamment les responsables du CPCV et de Ça me regarde, nous ont donné, par leur engagement et leur motivation, de beaux exemples de leadership.»

 

Est-ce une expérience à renouveler et recommander ?

 

DB : « Oui, complètement. Je n’étais pas certain que le courant passe, mais au final cela s’est très bien passé, comme me l’avait garanti Ca me regarde. Je recommande évidemment de poursuivre ces rencontres qui apportent du sens, une plus grande ouverture d’esprit et renforcent plusieurs des compétences et valeurs nécessaires à nos leaders. »

 

 

 

 

Cette action a été réalisée en partenariat avec l’organisation Ça me regarde, qui accompagne les entreprises dans le développement de leur implication citoyenne.
N’hésitez pas à contacter la Fondation pour toute information : foundation@thalesgroup.com