Les Kits d’Emile – Wawrenou et Dahioke, Côte d’Ivoire

Soutenu par Nelly Téchiné, Administrateur Systèmes (Toulouse, France)

Thématique : Education / Enseignement numérique et informatique

Lieu de mise en oeuvre : Wawrenou et Dahioke, Côte d’Ivoire

Organisation : Electriciens Sans Frontières (ESF)

Lauréat 2017

Dans le monde, 1,4 milliard de personnes, soit plus de 20% de la population, n’ont pas accès à l’électricité. Ce fossé énergétique est un véritable frein au développement, notamment dès la scolarisation des enfants. En Côte d’Ivoire, le taux de couverture nationale est de 34 % et la politique énergétique du pays priorise les centres urbains alors que près de 55% de la population réside en zone rurale. Le taux de pauvreté en milieu rural y est de 62,5% et le taux de scolarisation au primaire de 56,1% selon le PNUD.

Le projet «Kits d’Emile » a pour ambition de créer, avec la population locale, un modèle d’accès à l’électricité pérenne et réplicable, pour permettre notamment la mise en place d’outils pédagogiques innovants à l’école qui soit adapté aux spécificités des zones rurales isolées.

Ces kits, basés sur des modules photovoltaïques, ont pour objectif de faciliter l’accès à l’éducation et à la culture en fournissant de l’électricité gratuite à l’école, où seront installés les kits. Ils permettront l’éclairage des classes le soir, la projection de contenus éducatifs sur un écran multimedia, la diffusion d’information par la radio, mais également d’attirer des enseignants compétents en milieu rural.

En parallèle, ce projet vise à développer l’activité économique, en créant un emploi d’électricien et des activités génératrice de revenues connexes permettant de financer la maintenance.

Electriciens sans frontières souhaite ainsi mettre en place un pilote en Côte d’Ivoire dans deux villages en zone rurale éloignés de tout réseau électrique, pour lesquels la demande locale est forte et portée par deux associations ivoiriennes.

 

Bénéficiaires

1700 habitants des villages de Wawrenou et Dahioké (resp. à 250 et 600 km d’Abidjan) seront concernés par ce projet pilote. Dans un 2e temps, ces kits pourront être déployés dans d’autres pays d’Afrique Subsaharienne.

Organisation
Témoignages

Electriciens sans frontières (ESF) est une ONG de solidarité internationale reconnue d’utilité publique, qui agit avec les populations les plus démunies pour améliorer leurs conditions de vie à travers des actions d’accès à l’électricité et à l’eau. En mobilisant le savoir-faire de ses adhérents, l’association a pour objectif d’étudier, promouvoir et réaliser des projets d’aide au développement, de solidarité et de coopération en faveur des populations défavorisées dans les domaines de l’énergie, en contribuant à la satisfaction des besoins tels que la santé, l’éducation, l’accès à l’eau, le développement économique ; et d’organiser des actions de post-urgence et de réhabilitation au bénéfice des populations et organisations existantes dans les régions en situation de crise humanitaire.

Site web

« Je pilote ce projet pour ESF depuis l’origine de la demande de la population locale, dans le but d’améliorer l’accès à la connaissance et à l’éducation, pilier majeur d’aide à leur développement durable. Etant ingénieure formée au photovoltaïque, je participerai à la phase d’installation pilote, et formerai le futur salarié. J’assurerai la sensibilisation à l’utilisation de l’électricité aux usagers de l’école, et ferai un retour sur expérience afin de rendre les kits d’Emile accessibles au plus grand nombre. Ce qui me motive, c’est de pouvoir apporter une fenêtre ouverte sur le monde à des populations isolées afin qu’elles puissent se développer durablement et de façon autonome. Comme à dit Nelson Mandela : « L’Education est l’arme le plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde. »

Nelly Téchiné, Administrateur Systèmes (Toulouse, France)