Blog

Témoignage du mois : Vishnu Anirudh, un jeune mentor scientifique à Crawley

Vishnu Anirudh est mentor bénévole pour le programme de Savanturiers dans une école de Gatwick sur l’année scolaire 2017/2018. Il nous parle de son engagement auprès des élèves du club de sciences de l’école.

 

 

 

 

Qui êtes-vous et pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans l’aventure des Savanturiers ?

 

VA : « Je suis Ingénieur Logiciel pour l’unité avionique de Thales UK, que j’ai rejoint en 2015 dans le cadre d’un graduate program.

 

A occasion du Big Bang Fair (événement majeur de médiation scientifique à destination du grand public au Royaume-Uni), j’ai été sensibilisé au fait que trop peu de lycéens se dirigent vers des carrières scientifiques. Passionné par mon métier et par les sciences en général, j’ai voulu contribué à mon niveau pour sensibiliser les élèves aux métiers de l’ingénierie.
Tout de suite, j’ai été attiré par l’aventure des Savanturiers. Je souhaite rendre à la société ce qu’elle m’a permis d’obtenir jusqu’à maintenant en aidant les jeunes à comprendre les enjeux et les défis scientifiques. »

 

Pouvez-vous décrire le projet que vous menez en tant que mentor des Savanturiers ?

 

VA : « En tant que mentor des Savanturiers, j’aide le club de sciences (STEM) de l’école de Gatwick à réaliser un projet scientifique. Je me rends sur place environ une fois par mois pour encadrer les élèves de 9 à 20 ans inscrits dans ce club. Cette année, ils souhaitent construire un sous-marin capable de se déplacer, de prélever des échantillons d’eau et de les analyser. A terme, ce projet permettra de mesurer la pollution de l’eau et de sensibiliser à la défense de l’environnement. »

 

Quelles sont les qualités importantes à avoir pour mener à bien un tel projet ?

 

VA : « Il est très important d’être capable d’expliquer des concepts complexes de manière simple. Cette simplification permet de capter l’attention des enfants et de leur montrer qu’ils sont capables de surmonter toutes les difficultés. De même, il est important d’apprendre aux élèves à respecter un calendrier précis pour rendre à temps leur réalisation.»

 

Quels changements sur les enfants avez-vous pu noter ?

 

VA : « Les élèves sont particulièrement enthousiastes à l’idée de construire ce sous-marin car ce sont eux qui le réalisent du début à la fin. Ils sont très fiers de voir leur création émergée dans la réalité. Cette expérience les valorise et leur permet de développer une curiosité scientifique. Depuis le début, je vois réellement des progrès !

 

J’ai été agréablement surpris par l’ingéniosité et l’esprit pratique de ces jeunes. J’ai vraiment apprécié de les aider à réfléchir par eux-mêmes pour comprendre la source des différents problèmes rencontrés et pour trouver une solution à chacun d’entre eux. »

 

Vous vous êtes engagés auprès d’un projet de la fondation Thales et souhaitez partager votre expérience ? Envoyez-nous vos témoignages et vos photos!
foundation@thalesgroup.com